Ressources et médias

Rester informé


Destruction de produits neufs : fin de l’impunité pour Amazon ?

En janvier 2019, nous révélions une affaire sur le géant de la vente en ligne Amazon, lors de la diffusion d’un reportage sur M6 dans l’émission Capital. Tous les ans, Amazon détruit 3 millions de produits neufs. Le leader de la vente en ligne pratique un gaspillage de masse et entretient la société du tout jetable. Amazon est une des plus grandes multinationales au monde : elle joue un rôle majeur dans notre modèle consumériste.

Premier acteur de la vente en ligne, et dans le top 5 des distributeurs en termes de parts de marché en France, l’entreprise a vendu une dizaine de milliards de produits dans le monde en 2017.

Une centaine de milliers de personnes a déjà signé la pétition adressée à la secrétaire d’Etat. Ce 4 juin, le gouvernement a annoncé que la future loi économie circulaire acterait l’interdiction de la destruction des invendus non-alimentaires. Le signe que la mobilisation et notre pression payent ! Mais nous devons aller plus loin car le lobby surpuissant d’Amazon fait aussi pression. Le Gouvernement a ménagé aux grandes entreprises une porte de sortie que les Amis de la Terre jugent inacceptable : il leur permet de recycler directement les invendus...un non sens écologique et social !

Les vêtements et produits électroniques représentent 1/4 des émissions de gaz à effet de serre des français. Et leur nombre ne fait qu’augmenter. 40 vêtements et 13 produits électroniques par habitant ont été vendus en France en 2017. Le Gouvernement refuse de dire que pour lutter contre le changement climatique, il va falloir faire plus que "gérer" des invendus, il va falloir réduire les niveaux de production !

Découvrez notre intervention au journal télévisé de France 2 :

NOUS SOMMES A UN MOMENT CLÉ DE LA CAMPAGNE
Les semaines à venir sont décisives : la loi sur l’économie circulaire sera déposée en conseil des ministres début juillet et présentée au Parlement à la rentrée. Nous avons une immense opportunité pour faire plier Amazon en exigeant une loi à la hauteur des enjeux environnementaux et qui mette un point final aux pratiques scandaleuses de la multinationale. Les choses avancent, mais la partie est loin d’être gagnée. Pour aller plus loin, il faut remettre en cause l’expansion sans limite des acteurs économiques responsables de la surproduction, Amazon en tête, et défendre la réparation et le réemploi.

NOS DEMANDES
Nous avons moins de 10 ans pour lutter contre le changement climatique. Des actions fortes doivent être adoptées dès aujourd’hui si on veut éviter le pire. Pour protéger le climat, les zones naturelles et les emplois, il faut stopper le développement sans fin de la grande distribution. Nous demandons :

  • que le gouvernement empêche oblige au don des invendus
  • que le gouvernement soutienne financièrement la réparation et le réemploi Et surtout : _* qu’il adopte un moratoire sur l’implantation de nouveaux entrepôts et de nouvelles zones commerciales en périphérie des villes. Pour agir, vous pouvez signez la pétition sur : www.amazonsoldelaplanete.org

Rédigé le