Ressources et médias

Rester informé


Marche No Tav contre la répression et le Lyon Turin en Val de Suse le 8 décembre

8 décembre, marche en Italie de Susa à Venaus : Parce que les libérer toutes et tous veut dire lutter encore !

Nous continuons d’écrire les pages de cette longue histoire, qui voit les protagonistes ensemble par milliers de personnes dans toute l’Italie d’une bataille depuis presque Trente ans pour la défense de notre territoire et le futur de toutes et tous. Parmi les cliques au pouvoir, les ministères publics persécuteurs des No Tav qui viennent d’être mis en examen, les ennemis des No Tav qui font affaire avec la mafia, les tonnes et les tonnes d’amiante abandonnées sur les sites concernés par les futurs travaux, il y en a encore qui continuent à soutenir la crédibilité de ce projet.

La force du gouvernement majoritaire aux dernières élections a déclaré que ce projet est à réaliser, bien que pendant des années de campagne électorale elle s’ y était opposée, et malgré une analyse coûts- bénéfices qui a démontré que ce que nous avons toujours dit est vrai. Le Tav est un énorme gaspillage d’argent public

Aujourd’hui affronter ce projet inutile et dévastateur signifie défendre une planète en péril de survivance. Les changements climatiques sont en train de condamner l’homme et la nature d’extinction à cause d’une surexploitation des ressources par un système devenu incontrôlable. Tout ceci n’est plus soutenable et nous devons agir maintenant. Nous continuons de subir une attaque féroce, teintée de vengeance, de ces pouvoirs qui au nom de la légalité produisent de l’injustice et de l’abus de pouvoir de l’homme sur l’homme et de l’homme sur la nature.

Bientôt en fait pour 20 activistes No Tav vont s’ouvrir les portes de la prison, suite à d’absurdes condamnations, dont l’objectif est d’intimider la lutte qui s’apprête à s’opposer au début des travaux pour le tunnel de base.

Pour Luca Abbà, celles-ci sont déjà toutes grandes ouvertes il y a peu de mois, avec une mesure du tribunal de surveillance de Turin qui par un document plus politique que juridique l’a éloigné de son domicile et de ses proches. Nicoletta Dosio, notre militante de toujours qui a décidé de ne pas demander de mesures alternatives et pour cela ira en prison à l’âge de 73 ans.

Pour tous ces motifs le 8 décembre nous remettrons en Marche. De Suse à Venaus, faisant flotter avec orgueil nos drapeaux No Tav C’est ne date de mobilisation importante qui rappelle la libération de Venaus en 2005 et le dixième anniversaire de la journée internationale contre les Grands Projets Inutiles. .

Le rendez-vous est à 13 heures à Suse. Le lieu du départ et le parcours de la manifestation seront communiqués rapidement, Nous nous mettrons en marche tous ensemble parce que libérer toutes et tous veut dire lutter encore !

Liberté per Nicoletta, Stella, Dana, Francesca, Mattia, Luca, Giorgio, Mattia, Maurizio, Aurelio, Michele, Paolo, Massimo, Fabiola !

12 Novembre 2019

Rédigé le